Présentation

Notre projet

Habitat intergénérationnel

Nous avons souhaité vivre sur un même lieu, dans des habitations individuelles avec des parties collectives, où se côtoient, collaborent et s’entraident plusieurs générations pour la richesse des relations et la pérennité des lieux. Aujourd’hui nous recherchons deux familles de jeunes avec des enfants.

Nous sommes attachés à la dimension d’innovation sociale et écologique. En ce sens, ce lieu est juridiquement une propriété collective (SCI), où chacun peut apporter ses moyens et ses talents, librement et solidairement. Nous créons peu à peu nos propres outils relationnels et de gestion du lieu, dans l’esprit de « la gouvernance partagée » Ce lieu sera rénové sur des critères d’éco-construction et de sobriété énergétique. Un projet d’architecte est en cours de réalisation. Nous sommes accompagnés par des professionnels dans ces domaines.

domaine agricole et biodiversité

Nos voulons créer un lieu où les hommes, les animaux et les plantes vivent en harmonie. Plusieurs projets nous motivent :

  • créer des jardins potagers (individuels et collectifs) pour se nourrir

  • créer un ou des jardins de plantes médicinales et condimentaires (jardins de simples) en lien avec une école d’herbalistes

  • réhabiliter l’étang et la zone humide pour favoriser la biodiversité

  • préserver les espaces naturels pour la faune sauvage (lien en cours avec des associations spécialisées)

  • créer des espaces pour des animaux domestiques (poulailler, mare, …) et pour un petit élevage (moutons et ânes en complément des daims déjà présents sur le domaine).

Deux projets professionnels

Installation d'un maraîcher

Le soutien à l’installation d’un maraîcher est une priorité pour notre groupe, étant donné la situation très favorable du lieu :

  • des bonnes terres au repos depuis des années
  • un environnement naturel très protègé
  • de grandes réserves d’eau
  • de nombreux débouchés sur place ou dans un proche environnement pour la production des légumes
  • l’agro-foresterie possible à moyen terme sur les parcelles forestières actuelles.

Accueil social

Nous avons le projet d’accueillir au sein de notre habitat groupé 1 à 3 personnes en difficulté, que se soit au niveau social, professionnel ou psychologique, pour des périodes allant d’une journée à plusieurs mois. Le projet, porté par un éducateur vivant sur place, est de mixer cet accueil avec l’activité agricole portée par le maraîcher.

Les activités suivront la vie quotidienne sur place : s’occuper des petits animaux (poules, ânes, moutons), préparer les repas, effectuer divers bricolages, transformer des produits du jardin (confiture, compote, bocaux divers), ainsi que des activités de créations manuelles (peinture, modelage, petit bricolage…).

Dès à présent des liens se tissent pour ce projet, avec des associations et réseaux locaux (3PA, CIVAM…).

Les valeurs et principes fondamentaux

Nous nous retrouvons complètement autour de cinq principes fondamentaux des projets Oasis du mouvement Colibri.

Cinq leviers de changement individuel et collectif 

Agriculture et autonomie alimentaire

L'agriculture vivrière de proximité permet de tendre vers l'autonomie alimentaire de manière écologique par l'intégration harmonieuse de l'activité agricole à l’environnement.

Éco-construction et sobriété énergétique

Une oasis cherche à diminuer l’empreinte de son habitat par la création de lieux de vie en harmonie avec le paysage, pensés pour réduire la consommation en énergie non renouvelable et en eau et utiliser des matériaux naturels.

Mutualisation

Une oasis reconnaît qu’un nouvel équilibre est à inventer qui intègre le besoin individuel d’intimité et de souveraineté mais aussi la coopération, la cohésion et la solidarité que permettent des espaces et services collectifs.

Une gouvernance respectueuse

La gouvernance d’une oasis traduit l’accord que nous nous donnons pour cheminer ensemble et faire évoluer notre lieu de vie. Elle doit être claire et faciliter des relations humaines bienveillantes. Elle doit respecter les besoins du collectif comme la souveraineté de chacun.

L’accueil et l’ouverture sur le monde

L’oasis est ouverte à celui qui cherche un lieu de ressourcement, dans une volonté de partage, de convivialité et de transmission. Une oasis propose des formes d’accueil et d’éducation pour faire bénéficier le reste de la société de son expérience.

L'habitat

LA SITUATION​

Très beau domaine, face aux Pyrénées, à 35 kms au sud de Toulouse dans une région riche d’initiatives citoyennes comme l’amap de Bérat, la maison de la Terre à Poucharamet ou l’école européenne de la transition écologique à Lahage…

Le domaine

Sur une parcelle de 14 hectares entièrement close et longée par un canal (alimentant l’ensemble du terrain en eau), 3 ha de bois de chênes, 8 ha d’eucalyptus, 2 ha de prairie et 1 ha de parc, un verger et un grand étang encadrent la maison, comme un écrin de verdure.

Le fait d’être entouré de nature est un aspect essentiel de notre projet. Vivre proche de la nature, à son contact, s’y relier et agir avec elle dans un donner-recevoir est un fondement de notre projet.

Les logements

La maison, métairie de la fin du 18ème siècle, 450m² habitables, avec un étage, est en bon état, avec eau chaude solaire et un puit alimentant la maison. 

Les dépendances (500 m2) offrent des possibilités d’aménagement et de rénovation pour 4 logements supplémentaires, soit 8 logements au total. Un projet d’architecte est en cours de réalisation.

Les habitants

Josie

70 ans, Psychomotricienne, relaxologue et formatrice en retraite active. 2 enfants et 4 petits enfants. Ce qui me motive ici : Créer un art de vivre ensemble entre plusieurs générations. Être solidaires et unifiés dans une démarche responsable de transition.
Vivre dans un bel environnement et en prendre soin, dans l'écoute et le respect de la sagesse de la Nature.

Xavier

66 ans. Enseignant / chercheur en Sciences de l'éducation : pédagogies alternatives. Lien fort avec l'agriculture biodynamique. Compagnon de Nadine, 3 enfants et 2 petits enfants. Ce qui me motive ici : Établir un lien vivant avec la terre et les animaux. Soutenir le projet agricole, permettre à un jeune maraîcher de s'installer.

Nadine

60 ans. Ancienne jardinière d'enfants en pédagogie Waldorf / Formatrice option petite enfance à l'Institut R. Steiner. Compagne de Xavier, 3 enfants et 2 petits enfants. Ce qui me motive ici : Rénovation du vieux verger, greffe, taille des arbres et potager. Mettre en place des chantiers collectifs pour l'entretien des terres et des habitats.

Sébastien

39 ans, Éducateur spécialisé. Compagnon de Cécile, papa de Solen et Nael. Ce qui me motive ici : créer une façon de vivre ensemble utile pour le monde, aller vers une plus grande autonomie. Vivre dans un environnement naturel, beau et sain.

Cécile

41 ans, Enseignante de formation, grand intérêt pour les pédagogies alternatives et soutien à la parentalité. Compagne de Sébastien, maman de Solen et Naël. Ce qui me motive ici : expérimenter le vivre ensemble, renouer un lien avec la nature et offrir un cadre de vie proche de mes valeurs à mes enfants.

Dominique

61 ans, responsable de structure petite enfance à la retraite, 2 enfants, compagne de Marc. Ce qui me motive ici: avoir un projet de vie à plusieurs, être dans un environnement paisible avec un vrai potentiel de travail collectif (terre - habitat).

Marc

59 ans, directeur de projet informatique 2 enfants, compagnon de Dominique. Ce qui me motive ici : Accompagner l'enthousiasme de Dominique pour se projet, participer activement à la mise en place opérationnelle du collectif et aux différents travaux dans le lieu.

Solen

3 ans. Fils de Cécile et Sébastien. Première année en instruction en famille.Une passion pour les tracteurs et tout ce qui a de grosses roues. Il aime jouer avec les mots et faire rire ses parents avec son air malicieux.

Naël

Fils de Cécile et Sébastien. Encore tout petit, je passe la plupart de mon temps dans l'écharpe, contre l'un de mes parents ou à babiller près de mon grand frère.

Fermer le menu